musique

La Fanfare du Loup et l’OCG réinterprètent l’Histoire

Les deux orchestres se réunissent pour GE200.CH

La Fanfare du Loup et l’OCG réinterprètent l’Histoire

Classique Les deux orchestres pour GE200.CH

Comment commémorer joyeusement un événement historique, en sortant des sentiers battus? Arie van Beek, qui s’avère plus stimulé que préoccupé par les contraintes programmatiques, trouve toujours des solutions adéquates. Attirer et convaincre le public pour l’orienter vers d’autres territoires musicaux, c’est son affaire.

La meilleure illustration de cet appétit de découverte et de partage se profile ce soir. Sous l’appellation «200% Orchestres», l’OCG et le Fanfareduloup Orchestra se tendent la main au-dessus de l’Histoire. Le projet, aussi original que séduisant, a été conçu dans le cadre de la célébration du 200e anniversaire de l’entrée de Genève dans la Confédération.

Le 1er juin 1814, la Cité de Calvin vit la fin d’une période d’occupation française. Une époque où la presse locale se réduisait aux Affiches, Annonces et Avis Divers de la Ville de Genève. Pour rebondir musicalement sur ces minces propositions historiques, les deux orchestres se sont associés autour d’une création mondiale conjointe, dans une forme de projection de la «petite histoire» sur la «Grande».

En allant fouiller dans des éditions de publications du 1er juin 1814 et du 20 mai 1815, sept compositeurs issus des deux formations se sont inspirés des événements inscrits pour en tirer des illustrations sonores tendues sur une narration musicale poétique.

Il y aura forcément du jazz, de la fanfare et des références aux musiques qu’on entendait alors (classique, chansonniers, opérette ou autre). L’énergie à rassembler les imaginaires autour de cet événement capital de l’histoire genevoise sera rassemblée par la baguette d’Arie van Beek. Un concert qui promet de jolies surprises.

BFM, je 30 avril à 20h. Rens. 022 807 17 90, www.locg.ch

Publicité