classique

La fantaisie miraculeuse d’Audrey Vigoureux

Le premier enregistrement de la musicienne est une absolue réussite

Genre: Classique
Qui ? Audrey Vigoureux
Titre: Bach/Beethoven
Titre: Quasi una Fantasia
Chez qui ? (Evidence)

La pianiste genevoise Audrey Vigoureux impose d’emblée un style, un son, une personnalité. C’est si rare. Son premier enregistrement est un petit miracle de délicatesse. Sotto voce, frissonnant entre les notes, la 13e Sonate de Beethoven («Quasi una Fantasia», aussi titre du CD) vibre, chante et bouillonne sur une variété de touchers qu’on rencontre peu. Ce qui donne tous les droits dans les Fantaisies et fugues BWV 904 et 906 de Bach, aux thèmes subtilement tissés, et déroulés dans une évidence inspirée. Pas de baisse de régime dans l’Op. 110 de Beethoven qui conclut le disque. A la fois légère et profonde, ourlée des mêmes subtilités arachnéennes et dotée d’une énergie et d’une ferveur vibrantes, l’avant-dernière sonate du grand Ludwig se teinte de coloris rêveurs, et respire d’un souffle aussi caressant que brûlant. Du grand piano. Sylvie Bonier

Publicité