L’hiver d’un cœur. Ce grand gel qui tombe d’un coup. Et qui vous jette à terre comme un chien frappé par surprise. A Carouge, dans l’écrin des Amis, Marie Druc est cette brûlante soudain glacée, cette Petra von Kant, irrésistible d’élégance dans sa robe de soirée devenue camisole de force. Elle rampe, sous les yeux paniqués de son amie, la baronne Sidonie (Julia Batinova), de sa mère très pieuse (Anne Durand) et de son adolescente de fille (Vanda Alexeeva). Elle n’est qu’appel au secours et dans la salle vous préparez la bouée.