Fawzia Assaad

Hatshepsout, Femme pharaon

Préface de Michel Butor

Librairie orientaliste

Paul Geuthner, 204 p.

(12, rue Vavin, F-75006 Paris)

Une femme sur le trône: de tout temps l'événement a suscité interrogation et scandale. Dans la longue lignée des pharaons d'Egypte, y a-t-il eu place pour une reine? Les listes officielles n'en font pas mention mais, en 1828, Champollion déchiffre le nom d'Hatshepsout sous les martelages. Cette princesse fait partie des ancêtres de Ramsès II, et elle régna sur l'Egypte vers 1500 av. J.-C. Dans une étude très fouillée, Fawzia Assaad a entrepris de faire revivre cette figure de souveraine. Tâche singulièrement complexe, où l'archéologie et la mythologie sont mises à contribution. Pour comprendre le rôle des pharaons en Egypte, il faut en effet se livrer à un véritable déchiffrement, qui fait apparaître les liens que nouent entre eux, selon une belle formule familière aux auditeurs de France-Culture, «les vivants et les dieux». Ce travail minutieux ravira tous ceux – et ils sont de plus en plus nombreux – qui se passionnent pour les secrets de l'ancienne Egypte. Le livre vient d'être couronné par le prix de la Fondation Hati Gaspar.