Cinq jours après que le Conseil communal d’Avenches a voté un soutien annuel au festival Rock Oz’Arènes, la Municipalité a annoncé mardi qu’elle suspendait cette aide. Elle estime que la «confiance a été rompue» à la suite d’une communication du Conseil de fondation et de prises de position de la directrice artistique «contradictoires» et «compliquées».

«Nous avons été surpris et très déçus par leur communication via communiqué de vendredi dernier. Elle avait un côté provocateur et nous l’avons prise comme une attaque. Cela nous a beaucoup attristé et sommes un peu KO debout», a déclaré le syndic d’Avenches Gaëtan Aeby, sollicité par l’ATS. «N’ayant plus un partenariat solide et de confiance avec la Fondation Rock Oz’Arènes, la Municipalité a décidé de suspendre toute l’enveloppe du soutien, soit les 700 000 francs sur sept ans, jusqu’à nouvel avis», a-t-il affirmé, confirmant une information parue dans 24 heures.

«Un concept inabouti et à la va-vite»

Jeudi soir dernier, lors du débat au Conseil communal sur le soutien annuel à hauteur de 200 000 francs répartis à parts égales pour les festivals Rock Oz’Arènes et Avenches Tattoo - au vu des frais supplémentaires imposés aux organisateurs devant s’installer sur de nouveaux sites durant la restauration des arènes -, la Municipalité avait annoncé un report pur et simple de l’édition 2023 de Rock Oz’Arènes à 2024. Propos confirmés le lendemain par le syndic.

«Les terrains cantonaux visés doivent être adaptés au terrain naturel. Mieux vaut avoir un concept idéal plutôt qu’un concept inabouti et à la va-vite», avait-il ajouté. Le festival de musique rock doit en effet déménager pour les années 2023 à 2029 en raison des gros travaux de restauration de l’amphithéâtre romain.

Lire aussi: Rock Oz’Arènes, 30 ans et la fin d’une ère

«Une édition 2023 est loin d’être exclue»

Vendredi toujours, mais dans l’après-midi, le Conseil de fondation se fendait d’un communiqué se voulant un vigoureux démenti de l’annonce des autorités de la commune broyarde: en gros, si les organisateurs ont décidé de renoncer à un nouveau projet sur Avenches, ils n’excluent pas une autre option, même ailleurs, pour 2023 encore.

«Le Conseil de fondation du festival Rock Oz’Arènes confirme avoir pris la décision très récemment de renoncer à un nouveau projet 2023 sur Avenches. L’autorisation tardive accordée par le Canton de Vaud et les contraintes d’utilisation du lieu-dit» Le Cigognier «ne permettent plus d’envisager une mise en place dans les délais pour l’édition 2023. C’est une sage décision prise par le conseil de fondation et le comité de direction du festival», écrivait-il. Avant de poursuivre: «Cependant, comme nous l’avons annoncé en août 2022 déjà, le festival a toujours travaillé sur plusieurs options de nouveaux lieux pour ses projets d’avenir. Aussi, une édition 2023 est loin d’être exclue, malgré cette information faussement interprétée et divulguée par la Municipalité d’Avenches».

Pas encore de réaction du festival

Contacté mardi, le président du Conseil de fondation Fabien Berger n’a pas voulu s’exprimer sur la décision de suspension de l’aide. Une discussion est au cours au sein des organisateurs de Rock Oz’Arènes et une communication sera faite prochainement, selon lui. Dans sa communication officielle de mardi, la Municipalité d’Avenches cite plusieurs extraits d’un document envoyé le 9 novembre à son intention par la Fondation Rock Oz’Arènes. On peut notamment y lire «qu’un Festival Rock Oz’Arènes en août 2023 ne pourra malheureusement plus être réalisable dans les délais nécessaires pour la mise sur pied d’un tel concept».

L’exécutif dit avoir eu «plusieurs contacts avec les membres du Conseil de Fondation et est très déçue de la communication de celui-ci et des prises de position de la directrice artistique qui sont contradictoires et ne reflètent pas les engagements et discussions entre les parties».