Création

La Fête des Vignerons, de Bacchus à Facebook

Les sept créateurs de la célébration dionysiaque que Vevey organise en 2019 ont été désignés. Un casting prometteur

Les vendanges sont finies. Lavaux chatoie sous le soleil d'octobre. Et, à Vevey, les membres du Conseil de la Confrérie des Vignerons ont désigné les sept auteurs et artistes qui seront associés à Daniele Finzi Pasca, nommé en 2013, pour la création de la Fête des Vignerons 2019. Ils ont prospecté ici et ailleurs, se sont renseignés auprès de quelques autorités culturelles incontestables (Anne-Catherine Sutermeister, Pascal Crittin), ont même écumé les réseaux sociaux pour dénicher des créateurs «forts» et «proches de notre verbe, de nos racines», explique François Margot. L'Abbé-Président souligne l'importance du travail collectif, «plus horizontal que vertical», qu'exige la manifestation.

Maître d'œuvre de la bacchanale qui transporte Vevey tous les vingt ans et quelque (1955, 1977, 1999...), Daniele Finzi Pasca distingue deux sortes d'artistes, les citriques et les floraux. Les premiers  doivent être coupés en deux et pressés pour exprimer leur talent. Les seconds, tels des orchidées ont besoin d'un biotope. «Nous nous sommes des floraux», sourit-il.

Sept orchidées

Parmi les sept orchidées de la Riviera, s'épanouissent trois fidèles du metteur en scène. Compositrice et chorégraphe née à Lausanne, Maria Bonzanigo a travaillé pour le Cirque du Soleil et le Cirque Eloize. Se retrouver dans la région lémanique la «touche profondément. Cela fait vibrer les cordes de ma mémoire d'enfant, met en mouvement quelque chose de très joyeux et profond et tendre à la fois».

Le scénographe Jean Rabasse a débuté auprès de Philippe Découflé (cérémonie d'ouverture des JO d'Albertville), a travaillé comme chef décorateur au cinéma avec Jeunet (Delicatessen) ou Polanski (La Vénus à la fourrure). Il découvre émerveillé l'importance de la Fête dans le terroir lémanique, «la beauté des paysage et le sens de la communauté».

Née à Milan, la costumière Giovanna Buzzi travaille pour les plus grands opéras d'Italie. Elle a aussi dessiné les habits de la cérémonie d'ouverture des JO de Turin. A Vevey, elle s'apprête à relever le «grand défi» de sa vie en créant des costumes qui se portent trois semaines durant et se conservent à jamais comme un précieux souvenir.

La valeur du temps

Né à Vancouver, Jérôme Berney a étudié à Lausanne le piano et la batterie, ainsi que les Lettres. Appréciant les correspondances baudelairiennes entre le jazz, le classique et la poésie, le batteur se réjouit de de «célébrer la vigne et réinventer notre patrimoine». En 1999, Valentin Villard, le benjamin des créateurs, a chanté dans le Choeur d'enfants du Messager boiteux et senti l'envie de signer la musique de la Fête suivante. Le rêve devient réalité pour ce compositeur lausannois de musiques symphoniques, religieuses, vocales.

La responsabilité du livret revient à deux Vaudois. Stéphane Blok a chanté dans les rues, étudié les Musiques actuelles, sorti des albums de chansons, signé des livrets pour chœurs, collaboré avec des compagnies théâtrales, co-réalisé un film (Ixième: journal d'un prisonnier), célébré le Bleu Léman aux côtés de Léon Francioli. Il est impressionné par cette Fête exceptionnelle qui ressurgit à intervalles réguliers du fond des âges, conférant au temps une valeur particulière, «tissant des liens entre l'histoire ancienne et le monde contemporain, entre la ville et la campagne, entre les arts et les métiers».

Sourires d'avenir

Né à Morges au sein d'une «famille terrienne aux racines très puissantes», dit l'Abbé-Président, Blaise Hofmann est un écrivain qui s'immerge profondément dans la réalité dont il tire ses livre: Estive est issu d'une saison passée à garder les moutons, Notre Mer est né sur le pourtour de la Méditerranée. Et Capucine, qui vient de sortir, rend la vie à une actrice oubliée. L'écrivain se réjouit d'arpenter Lavaux et de recueillir les mots de la vigne au creux des caveaux.

Face au Léman étincelant, les sept créateurs prennent la pose dans le jardin du Château de Vevey. Devant l'objectif des photographes, ils ne crient pas «cheese» mais «vigne». Leurs sourires sont magnifiques. La Fête des Vignerons se tiendra du 26 juillet au 11 août 2019.

Plus de contenu dans le dossier

Publicité