Photo

La Fête des Vignerons capturée par la jeune génération

A quelques jours de la première, un collectif de onze étudiants propose son regard frais et décalé sur la fête veveysanne. A découvrir dans le jardin, secret, du Musée suisse de l’appareil photographique à Vevey

Marchez sur la Grande Place à Vevey et la Fête des Vignerons envahira votre champ de vision – l’arène gigantesque, les bannières colorées, la ronde des visites guidées… Un mastodonte sur lequel le Musée suisse de l’appareil photographique, situé en lisière de ladite place, a évidemment braqué son objectif: depuis ce printemps, il explore l’événement en images, sous l’angle historique, celui des préparatifs et bientôt autour du traitement par l’intelligence artificielle des photos d’archives. Mais c’est dans le jardin du musée, petite cour végétalisée dissimulée à l’arrière, que la Fête des Vignerons se révèle sous son jour le plus… décalé.

Lire aussi: Une fenêtre s’ouvre sur la Fête des Vignerons

Cette nouvelle exposition, gratuite et accessible depuis la rue, est signée du collectif FS20, réunissant 11 photographes en première année de Formation Supérieure au Centre d’enseignement professionnel de Vevey. Dans le cadre d’un projet hors des cours, ils se sont lancé le défi d’immortaliser la fête estivale autrement. «On s’est rendu compte que la jeune génération, en dehors des figurants, avait du mal à s’identifier à l’événement. On a donc voulu proposer un regard plus contemporain, un peu critique aussi», explique Fahny Baudin, membre du collectif.

Cèpe et menstruation

Que peut bien inspirer cette célébration ancestrale du vin à des artistes romands de 20 à 30 ans? Entre les murets de pierre et les bosquets, on découvre le résultat de leur travail, interprétations surprenantes où les thématiques diffèrent et les pattes s’épanouissent. Comme celle d’Aline Bovard Rudaz dont le diptyque, un cèpe dialoguant avec une tache de sang, reflète l’ancienne croyance selon laquelle les femmes qui avaient leurs règles faisaient tourner le vin. Une même sensibilité féministe chez Perrine Bremke, qui choisit de représenter Bacchus et Dionysos, dieux du vin romain et grec, par un duo de femmes aux airs célestes et lèvres carmin.

Lire également:  Fête des Vignerons: théâtres à ciel ouvert, entre tradition et modernité

La boisson aussi se fait reine, patchwork de cellules violines chez Pauline Humbert, dont les clichés évoquent le traitement chimique du vin, ou cocktail alléchant chez Julie Folly, habilement intitulé If only I could taste you.

Quant à la photo documentaire, elle a aussi son coin de jardin avec le projet de Fahny Baudin: des portraits en noir et blanc d’octogénaires qui s’apprêtent à vivre leur quatrième Fête des Vignerons. A gauche, une vieille dame pose, entourée de ses quatre chiens. «Elle m’a confié que, pour la première fois, elle n’aurait pas le budget pour le spectacle.»

Questionnements générationnels

Depuis la petite cour, pourtant à deux pas de l’arène, on ne voit rien non plus de la Fête. Le titre de l’exposition, Can we see the show from here?, joue donc l’ironie. Mais, coincé entre deux ruelles moyenâgeuses, ce lieu est un parfait mélange d’histoire et d’invitation à la flânerie. «On espère que les gens viendront boire un verre devant nos tirages qui parlent de vin! sourit Fahny Baudin. C’était aussi l’occasion de faire découvrir ce lieu, dans une atmosphère qui se veut fun avant tout.»

L’occasion aussi, pour le musée, de soutenir des photographes en devenir. «Développer une démarche artistique à partir de thèmes plus larges comme la fête et la terre, c’est justement ce qu’on leur demande, souligne Luc Debraine, directeur de l’institution. A l’arrivée, on a un regard frais, symptomatique des questionnements de cette génération sur une institution comme la Fête des Vignerons, un monolithe qui bouge et doit continuer à bouger.»


«Can we see the show from here?» Dans le jardin du Musée suisse de l’appareil photographique, à Vevey. Jusqu’au 11 août. Publication disponible dans la boutique, à prix libre.

Explorez le contenu du dossier

Publicité