James Levine: 28 ans de fidélité absolue au Met de New York, 1900 représentations à ce jour! Le prodige né à Cincinnati a beaucoup apporté à cette institution. En 1971, il faisait ses débuts dans Tosca de Puccini. En 1973, il devenait chef d'orchestre principal avant d'être nommé directeur musical en 1975.

C'est lui qui, en 1977, a intégré une production télévisuelle: Live from the Met et The Metropolitan Opera presents (couronné par un prix). Mais James Levine, c'est surtout un vaste répertoire: plus de 70 opéras. Le chef y a donné les premières de chefs-d'œuvre absolus (Lulu de Berg, Idoménée de Mozart…). Et depuis 1991, il commande des opéras à des compositeurs d'aujourd'hui (John Corigliano, John Harbison…). Mais le plus remarquable, c'est l'institution elle-même. Le Met, dirigé par Joseph Volpe sur le plan administratif et par James Levine sur le plan artistique, emploie 860 personnes à plein temps. Le cachet maximal à ce jour était fixé à 14 000 dollars par représentation lors de la saison 1999/2000. La salle peut accueillir jusqu'à 3800 personnes. Le budget prévu pour la saison prochaine s'élève à 202 millions de dollars. Il est assuré à 35% par les donateurs (ils sont environ 225 000) et à 65% par la billetterie et les revenus annexes. Le gouvernement américain n'accorde pas de subventions. Voilà pourquoi le Met est obligé de tourner avec 210 à 225 représentations par an, 25 opéras en version de concert. En 1999/2000, James Levine a dirigé 60 représentations de 11 opéras. Et en 2000/2001, il emmenait la compagnie pour une tournée au Japon.