pop-rock

«Fill the Blanck With Your Own Emptiness», par Le Prince Miiaou

Le Prince cache une princesse (Maud-Elisa Mandeau); le nom de scène, un brin saugrenu lui, est porteur de treize morceaux appelés à marquer la cuvée 2011 dans l’Hexagone et ailleurs

Genre: Pop-rock
Qui ? Le Prince Miiaou
Titre: Fill the Blank With Your Own Emptiness
Chez qui ? (3ème Bureau/Disques Office)

Le Prince cache une princesse (Maud-Elisa Mandeau); le nom de scène, un brin saugrenu lui, est porteur de treize morceaux appelés à marquer la cuvée 2011 dans l’Hexagone et ailleurs. La féline frappe un grand coup, bienfaisant, depuis un ailleurs géographique (loin des agitations parisiennes, dans un isolement choisi en Charente-Maritime) et stylistique. Son troisième album – le premier distribué correctement – se démarque en empruntant la voie anglo-saxonne, avec des outils conquérants: une voix engagée et souvent tourmentée, un ton musical épique et généreux mais jamais pompier. Et puis, il y a les textes abrasifs et à fleur de peau pour faire dire que la plus belle des princesses ne vit pas en Angleterre.

Publicité