On ne saura donc jamais. Et on s’était pourtant attaché à eux. Il avait suffi de deux épisodes. De quoi parle-t-on? De la série théâtrale Vous êtes ici et de sa smala. Cette saga inédite devait fédérer et électriser Genève. Neuf épisodes étaient annoncés. Le premier avait eu lieu sous un ciel tropical, début septembre au Théâtre de l’Orangerie, au parc La Grange. On y rencontrait, dans une buanderie, un couple égotiste et artiste, mais aussi une bande de desperados juvéniles, refusant les cadres de la binarité et de l’individualisme capitaliste. Bref, cet immeuble était un roman. Une faille sismique devait le faire éclater en mille morceaux. Sur les ruines, ces habitants orphelins de leurs certitudes étaient censés inventer un futur.

Lire aussi: Le feuilleton théâtral genevois se joue du covid