Fin de l’affaire Carmignac

La photographe lauréate récupère sa récompense

Newsha Tavakolian, lauréate du Prix de photojournalisme Carmignac, avait renoncé à la bourse de 50 000 euros, accusant le mécène de vouloir relire et dramatiser son travail sur la jeunesse iranienne. Faute d’un consensus, Edouard Carmignac avait suspendu deux jours auparavant l’exposition et la publication censées couronner la récompense, sans en informer le jury.

Un accord a été trouvé: Anahita Ghabaian, galeriste iranienne et présidente du jury, ainsi que Sam Stourdzé, membre du jury et ex-directeur du Musée de l’Elysée, sont nommés curateurs de l’exposition et du livre. Confier le commissariat au président du jury sera désormais la règle. Newsha Tavakolian récupère ses euros, avec la garantie de «pouvoir choisir le titre, les textes et l’editing de ses images», note-t-elle sur sa page Facebook.