La Fnac aiguise ses appétits en Suisse. Après Genève et Lausanne, le géant français du livre, du disque et du multimédia part à la conquête de la Suisse alémanique. Zurich et Bâle devraient constituer des lieux tests pour une future implantation en Allemagne.

«Nous recherchons de manière active une surface de 3500 m2 dans les environs immédiats de la Bahnhofstrasse», a indiqué Christophe Fond, directeur de la Fnac Suisse. Objectif: ouvrir d'ici à la fin de 2004 une ou deux enseignes à Zurich. La Fnac cherche aussi un espace à Bâle. Une stratégie à long terme, visant en définitive le marché allemand. «Nous entrons dans un nouveau pays et considérons à ce titre Zurich comme une sorte de laboratoire.» La Fnac a ainsi tiré les leçons de son implantation ratée à Berlin en 1994.

«Leur tâche sera ardue», a pour sa part commenté Martin Brühwiler, président de l'Association suisse des libraires et éditeurs suisse alémaniques: l'offre élargie de produits que propose le groupe français réduit la pression sur les purs spécialistes du livre. Il espère que ce nouvel acteur respectera les règles du secteur.

A Genève et à Lausanne, la Fnac utilise les réseaux de distribution suisses, alors qu'elle pourrait recourir à ses propres structures en France. Un choix qui ne sera pas remis en question, selon Christophe Fond.