Publicité

Foule meurtrière à Astroworld: «Quelqu’un qui suffoque, ça ne se voit pas»

Huit personnes sont mortes, écrasées dans un mouvement de foule lors d’un concert de rap à Houston. Eviter que ces grands rassemblements ne tournent au cauchemar, c’est le but du projet européen CrowdDNA. Explications avec son coordinateur, Julien Pettré

Un hommage aux victimes du mouvement de foule meurtrier du concert de Travis Scott, devant les portes du festival. Houston (Texas), 7 novembre 2021. — © Alex Bierens de Haan/Getty Images/AF
Un hommage aux victimes du mouvement de foule meurtrier du concert de Travis Scott, devant les portes du festival. Houston (Texas), 7 novembre 2021. — © Alex Bierens de Haan/Getty Images/AF

De mer électrique et joyeuse, elle est devenue vague meurtrière. Vendredi soir à Houston, durant le concert du rappeur Travis Scott sur la scène du festival Astroworld, la foule a cédé à un mouvement de panique, écrasant et compressant les corps sur son passage. Parmi les 50 000 personnes présentes, on dénombre des centaines de blessés et huit décès – des jeunes âgés de 14 à 27 ans. L’interruption du concert, trente minutes avant la fin, n’aura pas suffi à les éviter.

Lire aussi: Un mouvement de foule entraîne la mort de huit personnes lors d’un festival au Texas

Cet article vous intéresse?

Ne manquez aucun de nos contenus publiés quotidiennement - abonnez-vous dès maintenant à partir de 9.- CHF le premier mois pour accéder à tous nos articles, dossiers, et analyses.

CONSULTER LES OFFRES

Les bonnes raisons de s’abonner au Temps:

  • Consultez tous les contenus en illimité sur le site et l’application mobile
  • Accédez à l’édition papier en version numérique avant 7 heures du matin
  • Bénéficiez de privilèges exclusifs réservés aux abonnés
  • Accédez aux archives