Concentré et tendu vers un but inconnu, un homme – l’artiste, principal protagoniste de ses vidéos – s’évertue à pousser un énorme bloc de glace à travers les rues de Mexico. Une déambulation qui l’occupa neuf heures durant, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un minuscule glaçon, et finalement une petite flaque d’eau sur le sol. Parfois, nos efforts ne mènent à rien, comme l’indique ici le titre choisi: Paradox of Praxis 1 (Sometimes Making Something Leads to Nothing).