Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

jazz

François Couturier, «Tarkovsky Quartet»

(ECM/Phonag) Une musique au ralenti qui nous change agréablement du délire «speedé» de tant d’autres, adeptes athlétiques, pour paraphraser Gracq, d’un jazz à l’estomac...

Genre: jazz
Qui ? François Couturier
Titre: Tarkovski Quartet
Chez qui ? (ECM/Phonag)

Une musique au ralenti qui nous change agréablement du délire «speedé» de tant d’autres. On n’aborde pas l’univers de ­Tarkovski, auquel ce disque est amoureusement et (peut-être un peu trop) respectueusement dédié, avec l’artillerie lourde. Un piano, celui du chef Couturier à l’origine du projet, le violoncelle d’Anja Lechner, le saxophone soprano de Jean-Marc Larché, et, oui, l’accordéon de Jean-Louis Matinier dont les sanglots longs ont autant à voir avec la valse musette que la guitare hawaïenne avec le hip-hop. L’alchimie est par moments si prenante qu’on n’y regardera pas de trop près. A savoir que Tarkovski, c’est aussi une formidable violence pas toujours contenue et que cet aspect, esthétique ECM oblige, est le plus souvent gommé ici.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Comment faire peur au cinéma?

Du «Voyage sur la Lune» à «La nonne» en passant par le «Projet blair witch»: comment le film d'épouvante est-il né et comment ses codes ont-ils évolué au fil du temps? Décryptage en images

Comment faire peur au cinéma?

n/a