L’horreur survient le 5 octobre 1994. A Cheiry, dans le canton de Fribourg, puis à Salvan, en Valais, des chalets en train de brûler conduisent à la découverte de 23 et 25 corps. Dans le cas fribourgeois, la plupart ont été tués d’une balle dans la tête. En Valais, c’est un cocktail de poisons qui a été utilisé. Le pays puis le monde sont sous le choc. On découvre qu’il y a eu un précédent: cinq jours auparavant à Morin Heights, au sud de Québec, cinq corps avaient été découverts, un couple et son enfant assassinés, les tueurs se sont suicidés. Durant les trois années suivantes, deux autres mises à mort collectives auront lieu, dont 16 personnes dans le Vercors en 1995, puis encore au Québec. Au total, 74 personnes ont trouvé la mort sous l’étendard de la croix du Temple.