Fred Deux, dessinateur halluciné, est décédé

Hommage Il exposait à Vevey ce printemps

Fred Deux est décédé ce jeudi. Il avait 91 ans et le Musée Jenisch, à Vevey, a reçu la nouvelle de sa compagne, la graveuse Cécile Reims, dont il possède presque toutes les éditions. Au début de l’année, une exposition et un album de la collection Les Cahiers dessinés (LT du 24.02.2015) célébraient une autre donation au musée, celle d’une soixantaine d’œuvres de Fred Deux, et de deux de ses «livres uniques», objets incroyables où il mêlait écriture et dessin.

L’on ose penser que l’artiste français va retrouver Paul Klee dans un autre monde, tant il devait à une rencontre avec l’art de ce dernier. En 1948, employé en librairie à Marseille après avoir été électricien en usine, Fred Deux est chamboulé par un modeste catalogue d’exposition. Il va dessiner, avec tout ce qu’il peut. Il explique alors à une collègue qu’il joue avec les couleurs des légumes dans son assiette. «Je pars avec Klee…»

Dès lors, il ne cessera d’expérimenter couleurs, matières, étirant, griffant pour faire naître un œuvre incarné, organique, riche de plus de 5000 pièces méticuleusement répertoriées, à la manière de Klee.