Réédition

Frédéric Pajak revisite «L’Immense Solitude»

Une biographie diffractée célébrant entre texte et dessin une rencontre, sous le ciel de Turin, avec Friedrich Nietzsche et Cesare Pavese

Genre: Réédition
Qui ? Frédéric Pajak
Titre: L’Immense Solitude
Chez qui ? Noir sur Blanc, 320 p.

Au crépuscule du XXe siècle, Frédéric Pajak publie L’Immense Solitude , une biographie diffractée célébrant à la tangente du texte et du dessin sa rencontre, sous le ciel de Turin, avec deux autres orphelins sublimes, Friedrich Nietzsche et Cesare Pavese. Les années ont passé, la mélancolie est restée. Pajak a repris son livre, comme on retourne un lopin de terre. Il en propose une nouvelle version, réarrangée à la façon d’un morceau de musique. Les textes produisent d’autres résonances avec les illustrations, dont nombre ont été supprimées, retravaillées ou remplacées. Pajak parle de «dessins réparés». Il a notamment éliminé les gros nez, son image de marque jadis. L’ensemble gagne en dignité, en réalisme ce qu’il perd en amère dérision. Pour aller jusqu’au bout de la nuit de cette rêverie automnale, l’idéal est de lire les deux éditions en parallèle.

Publicité