Le livre de ses 17 ans, de cet âge où l’angoisse et l’espoir cognent dans les tempes. Le bréviaire de nos 17 ans rêvés, brûlés, rafistolés sur le tard. Frédéric Pajak* signe J’irai dans les sentiers, échappée sur les vestiges de sa jeunesse, en compagnie des poètes Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont, de Germain Nouveau et d’Arthur Rimbaud. Il les honore non pas comme des idoles – au diable, le Panthéon où de belles âmes voudraient embaumer Rimbaud et Verlaine – mais comme des chats sauvages, en guerre jusque dans la tanière de l’amour.