«Tout l’univers»: c’est le titre de la chanson qui représentera la Suisse en mai à Rotterdam à l’Eurovision Song Contest. Son interprète était déjà connu. Il s’agit du Fribourgeois Gjon’s Tears, désigné l’an dernier pour l’édition annulée pour cause de pandémie.

Lire aussi: Gjon’s Tears, l’Eurovision et au-delà

Onze ans après la dernière participation d’un titre francophone pour la Suisse au Concours Eurovision de la chanson, la télévision alémanique SRF, qui dirige la sélection, a annoncé mercredi le choix de «Tout l’univers», fait par un panel de 100 personnes et d’un jury international. Agé de 22 ans, le musicien de Broc (FR) aux racines albanaises et kosovares Gjon Muharremaj a écrit cette chanson avec les compositeurs néerlandais Wouter Hardy, belge Nina Sampermans et genevois Xavier Michel.

Un univers musical plein d’espoir

Puissante, elle combine voix, chœurs, piano et instruments à corde sur un rythme moderne. «Tout l’univers» crée un espace sonore à part, écrit SRF. Le titre porte, en outre, un message positif en pleine pandémie mondiale.

«Il nous semblait important de garder l’espoir dans cette période particulièrement difficile: nous n’avons pas le droit de renoncer, il faut rester fort. Nous pouvons rebâtir notre propre avenir avec amour, amitié, force et courage. Je suis certain que nous pouvons nous redécouvrir et nous réinventer dans cette situation d’exception», confie Gjon Muharremaj alias Gjon’s Tears, cité par SRF.

Chanteur familiarisé avec la compétition

L’an dernier, le Fribourgeois avait été choisi pour interpréter «Répondez-moi». Rapidement, il avait figuré parmi les favoris à la victoire au Concours Eurovision de la chanson, selon les spécialistes. L’évènement organisé à Rotterdam a finalement été reporté à cette année sous une forme encore inconnue, compte tenu de la pandémie.

Une revue de presse: Voici la chanson, chypriote et «satanique», qui a toutes les chances de remporter l’Eurovision cette année

Pour arriver en finale le 22 mai prochain devant 200 millions de téléspectateurs, la Suisse devra défendre ses chances dans la demi-finale du jeudi 20 mai face à la concurrence internationale. Gjon’s Tears a l’habitude de la compétition. En 2019, le jeune homme avait hissé sa voix haut perchée jusqu’en demi-finale de la version française du télécrochet «The Voice».