On dirait des peintures, ou des estampes japonaises. Ce sont des photographies. Des papillons s’ébattant joliment sur des fleurs, des feuilles ou des branchages. Leurs couleurs mêlées et bigarrées sur un fond parfaitement blanc. Par un jeu de lumière, l’artiste Stéphane Hette fait disparaître le décor pour ne garder que l’instant où le lépidoptère approche le végétal. Il compose ses images comme d’autres pratiquent l’ikebana, cet art de l’arrangement floral à la japonaise. Avant de se consacrer à la poésie d’une aile d’insecte, le Français était officier dans l’armée de terre.

Stéphane Hette: Art of Butterfly, jusqu’au 16 juin à la Maison européenne de la photographie, à Paris. www.mep-fr.org