disque

Furtwängler en figure tutélaire

Valery Gergiev aime à évoquer Wilhelm Furtwängler comme une importante figure tutélaire.

On pourrait citer Evgeny Mravinski, bien sûr, mais Gergiev aime à évoquer Wilhelm Furtwängler comme une importante figure tutélaire. Il raconte que du temps de ses études à Leningrad, dans les années 1970, il a eu la chance d’entendre les archives de la Radio de Berlin que l’Armée rouge avait subtilisées en guise de trophée après la Seconde Guerre. Parmi ces archives, l’incroyable legs de Furt­wängler avec l’Orchestre philharmonique de Berlin: les symphonies de Beethoven et Brahms, Strauss, Wagner, Tchaïkovski… Aujourd’hui, ce legs existe sous toutes formes de rééditions. Dans la série Great Conductors of the 20th Century, on peut acquérir les 3e, 5e et 9e Symphonies de Beethoven captées respectivement en 1953, 1944 et 1937 lors de concerts.

Publicité