C’est l’«idée suisse» qui va se réaliser, bien plus tard. Le slogan du diffuseur public jusqu’à fin 2010 («SRG SSR idée suisse»), qui avait enthousiasmé ou fait ricaner jusqu’à 2010, ressuscite dans le nom de la future plateforme du groupe, Play Suisse, «Suisse» en français partout dans le pays.

Plus qu’un nouveau moyen d’accès à ses programmes, c’est une part de la mission nationale de la SSR qui se joue avec ce vecteur, dont l’ouverture est prévue pour l’automne. Patron du groupe, Gilles Marchand proclame: «Ce sera la nouvelle idée suisse. Un moyen de créer des ponts entre les espaces culturels du pays.»