Art contemporain

Des galeries genevoises invitent leurs homologues étrangères

Kamel Mennour, Capitain Petzel, König… A Genève, des marchands poids lourds exposent au quartier des Bains

Les huit galeries de l’Association du Quartier des Bains ont depuis toujours pour principe d’ouvrir ensemble leurs expositions quatre fois par an. Le jeudi 16 mai, leurs vernissages auront comme des airs cosmopolites. Les espaces d’art regroupés à Plainpalais réalisent ainsi un vieux projet: celui d’inviter chacun dans ses murs une galerie étrangère.

«L’idée était de proposer un événement différent de nos vernissages communs, explique Joy de Rouvre, de la galerie du même nom. C’est aussi l’occasion pour le public de découvrir des artistes qui n’exposent pas à Genève. Et pour nous de conclure des partenariats avec des galeries très connues sur le marché.» Laurence Bernard a ainsi sollicité Kamel Mennour, un galeriste parisien qui concourt dans la catégorie poids lourds. Lequel a opéré une sélection parmi les artistes qu’il représente.

L’accrochage collectif, c’est d’ailleurs la formule souvent retenue par les marchands invités. Les Berlinois Capitain Petzel présenteront, entre autres, les travaux de Robert Longo et Kelley Walker chez Mezzanine. Xippas, associé avec la Galerie Albert Baronian d’Ixelles, a laissé carte blanche à cette dernière. Marie-José Burki, Gilbert & George ou encore Gilberto Zorio participent au «choix d’Albert».

Pas de match retour

D’autres ont pris le parti du solo show. C’est le cas de Pierre-Henri Jaccaud, de la Galerie Skopia, qui montre les œuvres de Mbaye Diop, artiste et cofondateur du centre d’art Gno Far à Saint-Louis du Sénégal. «Je l’ai découvert par hasard grâce à une amie qui dirige les éditions d’artistes Ripopée à Nyon. Elle m’a montré ses peintures murales, qui représentent des scènes du port de pêche de Saint-Louis. Je les ai beaucoup aimées. Et puis je trouvais intéressant d’inviter un lieu plutôt qu’une galerie. Pour moi qui suis totalement control freak, me lancer dans ce projet venu du fin fond du monde avec un artiste que je ne connaissais pas était un vrai pari. J’ai adoré le relever.»

Joy de Rouvre, pour sa part, accueille la Galerie König de Berlin, qui représente l’artiste suisse Claudia Comte. «J’avais depuis longtemps très envie d’exposer ses wallpaintings et ses sculptures. De son côté, elle désirait montrer son travail en Suisse romande. C’était l’occasion idéale.»

Assez étrangement, ses invitations faites à des galeries étrangères n’auront pas de match retour. «Pour l’instant, il n’est pas prévu que les galeries du Quartiers des Bains exposent chez leurs homologues, reprend la Genevoise. Mais l’expérience pourrait être reconduite si elle se révèle concluante.»


Vernissage jeudi 16 mai dès 18h, Quartier des Bains, Genève.

Publicité