Ce jeudi en fin d’après-midi, l’heure sera à la découverte en Vieille-Ville genevoise. Une douzaine de galeries vernissent en commun leurs expositions. C’est le premier rendez-vous d’une belle série printanière, deux autres quartiers genevois où les lieux d’art se sont associés pour des animations communes emboîtant le pas dans les dix jours. Autant de possibilités de grignoter les expositions, de rencontrer d’autres amateurs d’art aussi, avant, sans doute, de revenir apprécier plus calmement les trésors repérés ici ou là.

Commençons donc par la Vieille-Ville. Le programme est alléchant, varié, comme toujours dans ce quartier où l’on passe volontiers de l’art antique à la photographie, de la peinture du XVIe au bijou contemporain, de la modeste galerie au grand Musée d’art et d’histoire. Pour un parcours plus ou moins chronologique, on ira, par exemple, se plonger dans l’histoire amoureuse de trois générations de collectionneurs d’art antique au Musée Barbier-Mueller. C’est une des seules expositions qui a ouvert ses portes depuis quelque temps déjà, comme celle que Gagosian consacre à l’artiste contemporaine italienne Elisa Sighicelli, mais elles restent deux musts dans le parcours.

Nuit des Bains

On fera aussi le «voyage en Italie», façon Grand Tour du XVIIIe siècle, à la Galerie Grand Rue, avec une cinquantaine d’aquarelles et de gouaches de cette époque; on cherchera le chaînon manquant entre Pieter Brueghel et Alexandre Calder, Corneille de Lyon et Lucio Fontana, à la Galerie De Jonckhere; la Galerie Jacques de la Béraudière propose une sélection de Miró et d’artistes amis, et Anton Meier expose les images comme cristallisées d’Annelies Strba. Outre cette soirée de découverte, les galeristes de la Vieille-Ville accueillent les visiteurs pour L’Entre-Sort, samedi 27 de 11h à 17h.

Jeudi 2 mai, c’est au tour de QuArtier des Bains de veiller, de 18h à 21h. Et là aussi, le printemps est faste avec, par exemple, des photographies et vidéos de Marie José Burki chez Blancpain Art Contemporain, quatre Wall Drawings de l’artiste américain Sol LeWitt chez Blondeau & Cie, les peintures d’Yves Bélorgey chez Xippas, ou encore des œuvres de John Miller chez Jancou. Et pourquoi se contenter d’une seule soirée? Les galeries des Bains ouvrent aussi leurs portes samedi 4 et dimanche 5 de 11h à 17h.

Samedi de l’Etoile

Ce premier week-end de mai sera bien rempli pour les amateurs d’art, puisque les espaces d’art du Quartier de l’Etoile, après une première expérience commune en novembre dernier, ouvrent à nouveaux leurs portes samedi 5 mai de 11h à 17h. La Villa Bernasconi vernit une exposition qui confronte les objets cuivrés de l’Anglaise Alice Anderson et les moulages du Suisse Pierre Vadi. Et Genev’Artspace fête ses deux ans avec une rétrospective des artistes exposés jusqu’ici.