Cinéma

«Gateways to New York»: une histoire des ponts d’avenir

La vie et l’œuvre d’Othmar H. Ammann, l’ingénieur zurichois qui dessina l’Amérique du futur en bâtissant les grands ponts new-yorkais

Sans lui, on rallierait encore Manhattan en pirogue. Né à Zurich, l’ingénieur Othmar H. Ammann (1879-1965) est parti chercher la fortune aux Etats-Unis. Il y a construit nombre de ponts suspendus au-dessus de l’East River et de l’Hudson River, dont le pont George-Washington et le pont de Bayonne (1931) ou le pont de Bronx-Whitestone (1939), qui va du Bronx au Queens.

Martin Witz a consacré deux documentaires à des Suisses fameux, Gottlieb Duttweiler, le fondateur de la Migros (Dutti der Riese), ou Albert Hoffmann, l’inventeur du LSD (The Substance). Avec Gateways to New York, il retrace la trajectoire personnelle d’un ingénieur emblématique de la rigueur helvétique, ainsi qu’une épopée urbanistique vertigineuse inscrite dans une Amérique grisée de progrès et de vitesse.