Cet été, «Le Temps» raconte la rivalité sans merci qui a opposé deux dynasties de photographes genevois, les Pricam et les Boissonnas. Dans cet épisode, le fougueux Fred Boissonnas frappe un grand coup, à l'occasion de l'Exposition nationale qui se tient à Genève en 1896

Lire aussi le premier épisode: Boissonnas contre Pricam, naissance d’une querelle de photographes

Genève joue gros en ce printemps 1896. L’exposition nationale qu’elle organise du 1er mai au 15 octobre doit attirer la Suisse entière. Elle est chargée de célébrer une période de croissance florissante tout en faisant oublier quelques aspects gênants pour le canton. A Berne, on s’est même arrangé pour que le radical Adrien Lachenal, conseiller fédéral genevois, soit président cette année-là afin qu’il puisse inaugurer l’événement dans son canton.