Au 1 rue Chantepoulet, un géant sort de son long sommeil. Dix-sept ans ont passé depuis la dernière séance, depuis que le rideau est tombé sur le grand écran au cadre doré, dix-sept ans que les projecteurs du Plaza ne ronronnent plus. Mais le mythique cinéma genevois, menacé de démolition avant d’être sauvé en 2019 avec son rachat par la Fondation Hans Wildorf, amorce aujourd’hui sa renaissance – et sa métamorphose: cœur battant d’un futur centre culturel, Le Plaza rouvrira ses portes en 2024 dans ses nouveaux apparats, dont les contours ont été dévoilés mercredi.