A 840 voix près. La Cité de la musique, ses trois salles, dont une philharmonique de 1600 sièges, ses studios destinés aux 500 étudiants de la Haute école de musique passent à la trappe. L’avocat Bruno Mégevand et son confère David Lachat qui portent le projet encaissaient avec élégance ces indications lourdes dès les premières estimations. De leur côté, les opposants prenaient la pose sur le pavé de l’Hôtel de Ville, comme une équipe de volley-ball après la victoire. L’une de ses leaders, la percussionniste Béatrice Graf confiait ainsi: «Avec 20 000 francs à peine pour mener campagne, nous avons gagné, quoi qu’il advienne, quel que soit le résultat final. Ce projet démesuré est celui d’un autre temps.»

Suivez ce dimanche de votes fédéraux et cantonaux

Olivier Gürtner, conseiller municipal en Ville de Genève et chef du groupe socialiste, annonçait, lui, une troisième mi-temps, comme on dit au rugby. «La bataille a été acharnée, les partisans de la Cité se sont bien battus et le score est incroyablement serré. Au vu de ce résultat, le Conseil d’État peut décider de passer outre, au nom de l’intérêt supérieur du canton.»

Notre commentaire sur l'autre vote genevois: Goutte de Saint-Mathieu: Genève va pouvoir grandir