Ce lever de rideau, Lionel Bovier l’attendait depuis longtemps. Il a eu lieu mardi en fin de matinée, dans une halle patibulaire du Bâtiment d’art contemporain (BAC) à Genève. Assis au premier rang, le directeur du Mamco a apprécié les tirades.