Elle s’est formée chez le mime Jacques Lecoq, mais c’est un spectacle «brookien» que sert la solaire Michele Millner, jusqu’à ce samedi, à la Parfumerie. Un spectacle qui touche par sa simplicité, ses qualités musicales et son ardeur. Les quatorze jeunes comédiens présents sur scène ont le corps alerte et la parole claire pour livrer une Nuit des rois qui tient plus du récit initiatique que du théâtre classique.