Initiée par l’entreprise Prelco pour son 50e anniversaire, l’exposition L’art de la fabrication: une culture locale retrace, à travers l’histoire de la société genevoise, le contexte régional de l’essor du béton préfabriqué dans toute l’Europe à la fin des années 1950, poussé par la croissance démographique et économique. A Genève, cela coïncide avec l’édification d’ensembles denses d’habitations, tels que Meyrin, Onex, Le Lignon ou les Tours de Carouge. De plus, la réforme du système scolaire genevois, amorcée en 1962 et introduisant les Cycles d’orientation, impose de créer très rapidement de nouvelles infrastructures scolaires. Les modules préfabriqués représentent une solution innovante, réduisant coûts et durée des chantiers, et viennent donc changer radicalement la culture du bâti.

Les images qui composent l’exposition racontent l’évolution de ces pratiques. Réalisées par le photographe Leo Fabrizio, elles illustrent également une publication portant le même titre signée par Bruno Marchand, professeur honoraire à l’EPFL, historien et théoricien de l’architecture. Les clichés s’organisent en trois diverses séries. Une première est ainsi dédiée aux nombreux cycles d’orientation du canton. La deuxième illustre l’éclectisme du béton utilisé au maximum de ses facultés fonctionnelles et esthétiques. Un troisième volet est animé par la fascination des gestes dans l’usine, une activité à la fois monumentale et millimétrée, où ces énormes modules sont moulés.

Potentiel de mutation

La scénographie de l’exposition a été conçue par Christian Gonzenbach, artiste habitué à expérimenter avec toutes sortes de matières, de la céramique au béton, du bois au verre, pour la réalisation de ses sculptures. Afin de rythmer le parcours, le plasticien a réutilisé exclusivement du matériel issu de l’usine de fabrication.

Pour croiser les regards sur les enjeux et les perspectives de la préfabrication, des tables rondes auront lieu le mardi 6 et le mercredi 7 décembre de 17h30 à 19h, sous la magnifique coque en béton armé du pavillon Sicli. Dans le contexte de crise climatique, ces discussions permettront d’analyser, anticiper et imaginer les révolutions qui touchent ce secteur.


L’art de la fabrication: une culture locale, du 2 au 9 décembre, Pavillon Sicli, route des Acacias 45, Genève. Tous les jours de 11h à 19h, entrée libre. Vernissage avec concert vendredi 2 décembre de 18h à 23h, visites guidées: 3 déc à 14h et à 16h, le 4 déc à 11h.