L’échappée belle d’Edith. Sa liberté conquise dans un quotidien longtemps familier, mais devenu hostile. Son chant de desperado dans une Amérique qui condamne les dissidences, l’Amérique du président Eisenhower au milieu des années 1950, celle plus tard de Richard Nixon, avant que le scandale du Watergate ne le mette à terre. Au Poche de Genève ces jours, Jeanne De Mont est cette Edith en rupture de ban sous le masque de la bienséance, cette Edith qui dit non aux outrages minuscules du quotidien, qui organise sa résistance, cernée par Brett, un mari aimé qui l’a larguée pour une jeunette de 25 ans et par Cliffy, leur fils qui patauge dans son malaise existentiel.