jazz

George Gruntz, «Dig My Trane»

Déguisés en exécutants anonymement fondus dans la masse organique d’un big band, des créateurs à part entière décidément peu sujets aux crises d’ego rendent hommage à l’œuvre d’un autre, John Coltrane...

Genre: jazz
Qui ? George Gruntz
Titre: Dig My Trane
Chez qui ? (TCB/K-tel)

Déguisés en exécutants anonymement fondus dans la masse organique d’un big band, des créateurs à part entière décidément peu sujets aux crises d’ego rendent hommage à l’œuvre d’un autre, John Coltrane: c’est le scénario de ce Dig My Trane où le NDR Bigband, qu’on savait redoutable, atteint le niveau des meilleures grandes formations d’outre-Atlantique façon Vanguard Jazz Orchestra. C’est qu’il y a derrière tout cela, tirant les ficelles de ce dispositif jouissif, un fieffé dynamiteur de conventions orchestrales à qui le big band doit quelques-unes de ses pages les plus surprenantes: le tout fraîchement octogénaire George Gruntz persiste et signe ici un disque aussi juvénile que testamentaire.

Publicité