On le connaît pour ses sculptures, pour ses peintures, moins pour ses dessins. Pourtant, chez Alberto Giacometti, «l’acte qui précède tout geste artistique» était bien le dessin. En 1955, il écrivait: «Qu’il s’agisse de sculpture ou de peinture, la seule chose qui compte est le dessin.» Pour la première fois, une exposition rend hommage de façon spécifique à l’expression graphique de l’artiste suisse. Jusqu’au 10 janvier 2021, le Musée m.a.x. de Chiasso, au sud du Tessin, présente Alberto Giacometti (1901-1966): Arts graphiques aux confins de l’art et de la pensée.