Le superbe graphisme des Editions La Baconnière compose un écrin intrigant au nouveau récit d’Alain Freudiger: sur la couverture, on voit un homme sur des skis, les épaules voûtées, l’air d’un oiseau, les bras telles des ailes déployées… Cet homme volant, c’est Matti Nykänen (1963-2019), prodige du saut à skis des années 1980, quadruple champion olympique, celui qui pouvait parcourir 191 mètres en l’air avant de retoucher la neige… On pense à L’Albatros, le poème de Baudelaire (1859) évoquant la chute cruelle de ces «voyageurs ailés» gracieux et nobles qui se révèlent si «maladroits et honteux» une fois revenus sur terre.