• Potions magiques

«Mes secrets de sorcière». Brigitte Bulard-Cordeau. Chêne. 232 p.

Ce grimoire joue sur de multiples registres. Il ne propose pas seulement potions et mixtures, mais ouvre un univers. Photos, gravures, dictions, petites réflexions savantes, planches de botanique accompagnent chacune des préparations présentées. Il fait aussi, plus discrètement, l'apologie de la cueillette, du produit bio, de la plante rare. Très tendance, sous ses airs de parchemin. Eleonore Sulser

• Sport chic

«Les Basiques, mon cours de cuisine». Keda Black. Marabout. 94 p.

Les Basiques est une perle d'élégance et de rigueur. Sur fonds marron et beiges, les aliments s'exposent sur les planches à découper, dans les passoires, les chinois, les poêles, casseroles, et autres sauteuses, dans un bel ordre géométrique qui procure une agréable sensation de maîtrise. Un décorum nécessaire car il s'adresse à ceux qui ont raté le début, et qui ont besoin, image par image, de visualiser les recettes de la vinaigrette au pot-au-feu. Néanmoins un pad thaï et un tajine de lapin côtoient la «margarita» et non «margherita»!De l'effet de la mondialisation sur les basiques… Eleonore Sulser

• Totalement siphonné

«Espumas & chantilly». Paul Simon. Marabout. 66 p.

Un nouvel instrument fait son apparition dans les cuisines: le siphon et ses cartouches de gaz. Jadis réservé à la préparation de boissons gazeuses, il est désormais indispensable à la confection d'«espumas» et autres «chantilly» ou «écumes» – selon les ouvrages – qui s'épandent dans des récipients transparents, nappent de douceur des aliments croquants, couronnent de microbulles non plus seulement les plats sucrés, mais aussi les plats salés. Mode d'emploi. Eleonore Sulser

• Vive les ogres!

«Ripailles». Stéphane Reynaud. Marabout. 480 p.

«Sus aux lignes aspergiennes et aux eaux trop plates pour être honnêtes, vive les ventres moelleux comme un baba, vive les trognes vigneronnes!» Voilà, le ton est donné. Ripailles de Stéphane Reynaud est une ode au foie gras, aux tripes et aux cochonnailles. Le parfait antidote aux mousses moléculaires en somme. Entre les recettes de boudin aux pommes et de carré de veau à la moutarde, l'auteur fait le portrait tendre d'artisans et d'amis pour qui partager un plat relève de la poésie brute. Lisbeth Koutchoumoff

• Palace

«Côté Crillon, côté maison». Jean-François Piège. Préface d'Alain Ducasse et Thomas Keller. Flammarion, 200 p.

Le Crillon est un des palaces mythiques de Paris, doté d'une table réputée. Le jeune chef étoilé Jean-François Piège nous ouvre les portes de son restaurant en dévoilant ses recettes dans ce bel ouvrage richement illustré. Mais il nous régale aussi avec celles qu'il prépare chez lui, à la maison. A partir d'un même produit, les amateurs de cuisine ont ainsi une version Crillon et une version maison, d'où le titre du livre, réalisé avec la complicité de l'auteur et directeur artistique Patrick Mikanowski, plusieurs fois récompensé pour ses ouvrages originaux. Patricia Briel

• Marier Yquem

«Yquem». Richard Olney, Pierre Rival et Francis Mayeur. Flammarion. 168 p.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Château d'Yquem se trouve dans ce livre: histoire, terroir, travaux à la vigne, vendanges et vinification, dégustations et millésimes… Mais comment marier Yquem et la table? Un chapitre entier est consacré à ce sujet. Sachez donc que ce prestigieux vin liquoreux aime les huîtres, les volailles et certaines viandes, les terrines de poisson, le roquefort, les crèmes à base d'œufs et les tartes aux pommes. Et bien d'autres plats encore. Patricia Briel

• Que demande le poulpe?

«Mise en plie» et «Mise en bocal». Annick Jeanmairet. Favre. 64 p.

Ça commence par un grand éclat de rire en tombant sur la photo de une. Sorte de «Sorcière bien-aimée» qui fait des jeux de mots à tout bout de champ, Annick Jeanmairet propose deux nouveaux petits livres de recettes cool que l'on veut tout de suite essayer. Une humeur qui se poursuit dans le graphisme de Sébastien de Haller. On est heureux rien qu'à tourner les pages. Lisbeth Koutchoumoff

• C'est meilleur chez le voisin

«Le Goût du voisin». Andréa Muller, Florence Vuilleumier, Dorothea Fischer. MétisPresses. 193 p.

Les habitants d'un quartier de Genève, l'Ilot 13, ont ouvert leur cuisine aux auteurs et livré leurs recettes préférées. On trouve la recette de famille jalousement transmise de génération en génération, le plat goûté en vacances, l'invention personnelle un peu folle, etc. Avec des photos, des dessins et des collages fadas: un album de famille avec bouilloire, poêles et rires en rasade. Lisbeth Koutchoumoff

• Recettes d'amis

«Le Fourneau voyageur». Adrienne Barman. La Joie de lire. 49 p.

Les recettes sont dans les dessins. Adrienne Barman a croqué ses amis qui bougent du nord au sud et ont tous un petit plat bien senti à partager. En un seul dessin au format allongé aux beaux verts menthe et rouge framboise (voir illustration en page suivante), on voit les ingrédients, la recette se faire (simple et tentante), l'ami voyageur qui officie, des dragons, des petits nains, de l'Argentine à Singapour. Lisbeth Koutchoumoff