L’écrivain et fondateur des Editions Actes Sud, Hubert Nyssen, est décédé samedi à l’âge de 86 ans, a-t-on appris lundi auprès de l’éditeur, qui a publié deux Nobel et rencontré un immense succès commercial avec la saga «Millénium».

Né le 11 avril 1925 à Bruxelles, Hubert Nyssen, naturalisé Français en 1976, était docteur ès lettres et a enseigné dans les Universités d’Aix-en-Provence et Liège. Auteur de nombreux ouvrages, romans, essais, recueils de poésie, il avait fondé les Editions Actes Sud en 1978 en s’installant à Arles.

La fille d’Hubert Nyssen, Françoise Nyssen, est présidente du directoire de la maison d’édition, célèbre ces dernières années pour la saga «Millénium» qui s’est vendue jusqu’ici à près de 4 millions d’exemplaires en grand format, selon le directeur de la collection Actes Noir Manuel Tricoteaux.

La maison prend son essor grâce à l’entrée au catalogue de Nina Berberova avec «L’Accompagnatrice» en 1985. En 2002, un auteur publié par Actes Sud, Imre Kertész, obtient le Prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre. En 2004, c’est le Prix Goncourt qui couronne «Le Soleil des Scorta» de Laurent Gaudé, vendu à plus de 400 000 exemplaires.