Deux pères absents occupent une place obsédante dans l’esprit d’un quatuor féminin, deux sœurs et leurs deux filles vivant dans une maison isolée dans le sud de la France. Il y a François Maxence Belair, le héros, qui combat pour la France en Indochine, et Robert Dubois, le zéro, qui boit comme un trou et traficote dans le milieu de la pègre marseillaise. La petite Emma n’est pas peu fière de son père soldat. Mais c’est la fille de Robert Dubois, sa cousine, qui raconte, avec bien sûr le recul des années.

Lire aussi: Diane Meur signe le roman d’une époque, la nôtre