Genre: Contemporain
Qui ? Deep Listening Band
Titre: Great Howl at Town Haul
Chez qui ? (Important Records/importantrecords.com)

Deep Listening Band: le nom vaut pour l’esthétique. Cette entité à géométrie variable (ici: Pauline Oliveros à l’accordéon, Stuart Dempster au trombone et feu David Gamper à beaucoup d’ustensiles dont un module baptisé «Expanded Instrument System») se spécialise dans le travail sur la réverbération. On se rappelle entre autres de The Ready Made Boomerang (1991), entièrement enregistré dans une citerne de 60 mètres de long pour 4 mètres de haut et absolument magique par ses échos sans fin. Great Howl… résulte plus prosaïquement d’une résidence entre les murs de la Town Haul de Seattle, et propose une approche plus variée que son lointain prédécesseur. Si les masses sonores d’Oliveros et Dempster sont toujours aussi présentes et enveloppantes, les tactiques beaucoup plus énergiques – et quelques fois franchement frénétiques – de Gamper contrecarrent le risque de la stase. Ainsi le dialogue qui s’instaure entre les trois musiciens est-il fait d’échanges à vitesses diverses, d’intensités différentes et de contrastes qui font merveille. Une forme de biotope qui s’harmonise par ses contrariétés.