Livres

Ce que la guerre dit des anciens Hellènes

Spécialiste de la guerre dans la Grèce ancienne et figure éminente des études antiques en Suisse, Pierre Ducrey publie un recueil riche sur ces batailles qui ont, pour une bonne part, contribué à forger l’identité occidentale

Dans la Grèce antique, la guerre était l’état le plus habituel des cités. Les noms des grands rois, des généraux illustres et leurs exploits ont traversé les siècles, d’Agamemnon à Alexandre, du siège de Troie à la destruction de Corinthe en 146 av. J.-C., qui marque le début de la domination romaine. On pourrait penser que les sources anciennes étant limitées, tout pourrait avoir été dit sur ces grandes batailles, ces grands moments qui ont construit une partie importante de l’identité occidentale. Pourtant, pour les mêmes raisons, de nombreuses questions continuent d’alimenter la réflexion et la recherche.

Les «oubliés» de l’histoire militaire

Pendant près d’une cinquantaine d’années, Pierre Ducrey a fait de la guerre en Grèce ancienne l’une de ses spécialités. Polemica recueille 22 études, actualisées et augmentées, qui couvrent principalement les aspects anthropologiques, sociologiques et économiques de la guerre: l’importance des rites religieux, les oracles, les fêtes, mais aussi les «oubliés» de l’histoire militaire, à savoir les esclaves, dont l’historiographie classique a négligé le rôle au profit des seuls citoyens, ou encore les frondeurs, dont l’auteur montre bien combien leur arme est déconsidérée – elle ne fait preuve d’aucun courage face à l’ennemi – et comment on a dénigré leur importance tactique.

Comment payait-on les soldats? Les fortifications étaient-elles seulement dissuasives? Quel sort attend les vaincus? Les problématiques abordées par cet ouvrage dense sont variées, entre l’archéologie, l’épigraphie ou l’historiographie ancienne.

Lire aussi:  Lire Athènes dans les entrailles de Thésée

Professeur honoraire et ancien recteur de l’Université de Lausanne, membre et directeur de l’Ecole suisse d’archéologie pendant plusieurs années – avec notamment à son actif des fouilles à Erétrie, dont on retrouve certaines découvertes dans plusieurs articles – Pierre Ducrey est sans conteste l’une des figures marquantes des études antiques en Suisse. Ce livre savant constitue un bel hommage à une riche carrière et complète de belle façon son ouvrage de référence, Guerre et guerriers dans la Grèce antique.


Histoire
Pierre Ducrey
Polemica, études sur la guerre et les armées dans la Grèce ancienne
Avec des contributions de Cédric Brélaz et de Claude Calame
Les Belles Lettres, 558 p.

Publicité