Dany Boon est-il drôle? Non, et il le prouve avec une touchante constance sur scène et à l’écran, avec le phénomène Bienvenue chez les Ch’tis, puis Rien à déclarer et le consternant Supercondriaque. Il y en a toutefois de moins drôles que lui, comme Alice Pol, qui tient le premier rôle de Raid dingue. Cette comédienne de seconde zone incarne Johanna, une policière maladroite, gaffeuse, incompétente, dangereuse pour les truands, ses collègues et elle-même. La grande nouille rêve d’intégrer le RAID, l’unité d’élite de la Police nationale française. Elle n’a clairement pas le niveau, mais un papa ministre (Michel Blanc) qui arrange l’affaire. L’adjudant Froissard (Dany Boon), le plus misogyne des agents, est chargé de sa formation. Ils ne s’aiment pas. Enfin, pas tout de suite…

Cris de bêtes

Dany Boon compare Alice Pol à Pierre Richard… Quelle myopie! Elle n’a ni la souplesse, ni la légèreté, ni la tendresse, ni la composante lunaire du Distrait. Elle camoufle son incompétence sous une gestuelle hystérique. Quand elle part en roue libre, passant quelques minutes à pousser des cris de bêtes imbéciles pour agiter le tracé d’un potentiomètre, elle fait peine à voir. Il faut dire que la référence de Dany Boon, ce n’est pas Le Grand Blond avec une chaussure noire, mais les navets de Belmondo comme Flic ou voyou et Le Guignolo – le film préféré de Froissard et de Johanna. Ils en vénèrent une réplique, «Les cons, ça ne dort jamais», sans en mesurer la cruauté.

«Pas mauvaise. Archinulle», dit le chef du RAID à propos de Johanna. Le verdict s’applique à cette moche comédie qui, outre son rythme poussif, son scénario minimaliste, ses gags qui tombent à plat, ses personnages éhontément caricaturaux (la belle-mère pompette, le truand serbe travesti…) souffre, comme toujours avec Dany Boon, d’un problème d’homogénéité. Le comique mélange les genres de façon particulièrement malhabile, hybridant l’humour franchouillard et l’action à l’américaine. Un commando fait exploser un château. Johanna tire toujours dans les testicules des suspects (quel fun!) et sauve le monde. Le film est dédié «A toutes les femmes et à tous les hommes qui s’engagent corps et âme pour protéger nos libertés et notre joie de vivre». Youp-là!


Raid dingue, de et avec Dany Boon (France, 2017), avec Alice Pol, Michel Blanc, Yvan Attal, Sabine Azéma, 1h45