jazz

Haden-Hall, «Charlie Haden-Jim Hall»

Beaucoup de rêves dans ce disque, de rêves pudiques...

Genre: jazz
Qui ? Haden-Hall
Titre: Charlie Haden-Jim Hall
Chez qui ? (Impulse/Universal)

Beaucoup de rêves dans ce disque, de rêves pudiques qui nimbent d’une douce mélancolie et d’un peu d’incrédulité la disparition, l’an dernier pour le contrebassiste, un an plus tôt pour le guitariste, de leurs auteurs. Parce que Charlie Haden et Jim Hall étaient de ceux que l’on ne voit pas vieillir, des amis avec qui à chaque rencontre la conversation reprenait exactement là où on l’avait laissée, en une espèce de «continuum» plus fort que l’absence. Puisé dans les trésors du Festival de Montréal, ce concert inédit de 1990 se joue entre espièglerie et profondeur. Hall y livre dans «Bemsha Swing» une sorte d’équivalent guitaristique du jeu tout en énigmes de Monk. Plus que sur un tapis, la contrebasse de Haden installe son partenaire sur un coussin d’air où ses notes caracolent avec abandon.

Publicité