Mise à jour importante dimanche 3 décembre, 13h30: la nouvelle du séjour d'Harvey Weinstein dans le Tessin, donnée par les agences de presse ce samedi, et relayée entre autres par Le Temps, est une fausse nouvelle. L'adresse depuis laquelle le communiqué de ses soi-disant avocats a été diffusé a été achetée par Proto Group Ltd, une société italienne de consultation immobilière pour VIP, fondée et dirigée par un homme d’affaires italien controversé, Alessandro Proto. C'est la RSI qui a vérifié et découvert le pot aux roses.


Il faut dire qu'une rumeur circulait depuis quelques semaines: Harvey Weinstein, le célèbre producteur hollywoodien accusé de harcèlement sexuel, agressions sexuelles et viol, allait séjourner à Lugano. Il entendait rester quelques mois en Suisse pour des vacances, et non pour fuir, selon le (faux) communiqué de ses avocats.

Relire: Harvey Weinstein à Lugano, info ou intox?

«M. Weinstein s'est relocalisé temporairement à Lugano pour les vacances de Noël et prendre du recul loin de la publicité négative qui l'entoure», indiquait samedi ce communiqué du cabinet d'avocats new-yorkais Brafman & Associates PC.

La demeure dans laquelle il allait résider était la propriété de Proto Group, une compagnie appartenant à Harvey Weinstein et à un homme d'affaires italien, Alessandro Proto.

Harvey Weinstein entendait rester quelques mois en Suisse, précisait encore le communiqué. Il ne s'agissait pas d'une fuite, soulignait le cabinet, qui écrivait vouloir continuer à travailler à améliorer l'image de son client.

Seulement patatras. La puce mise à l'oreille peut-être parce que le Milanais Proto controversé est à l'origine de nombreuses fausses nouvelles destinées à faire parler de son groupe à moindre prix, la RSI a mené l'enquête et a déniché le certificat d'achat du domaine utilisé pour envoyer le communiqué des  soidisant avocats de Weinstein: une adresse achetée par Alessandro Proto justement. Rien à voir avec les avocats du sulfureux producteur.

Une information facile à vérifier sur le site Whois par exemple: le nom de domaine a en effet été achetée le 1er décembre par Alessandro Proto.

La nouvelle pouvait également sembler vraisemblable en raison de la réputation d'accueil du Tessin. Le Canton est une terre d’accueil pour les vedettes du monde entier depuis longtemps, tant politiques, sportives, artistiques que scientifiques qui y apprécient la tranquillité. Hannah Arendt, Günter Grass, Romy Schneider ou encore George Harrison (qui résidait dans la même commune qu’Ignazio Cassis) figurent parmi les nombreuses personnalités qui ont élu domicile au Tessin ces dernières décennies. 


Nos récents articles sur ce sujet

En Suisse: L’affaire Buttet enclenche la grande lessive à Berne

Aux Etats-Unis:


Plus de 100 femmes l'accusant

Depuis début octobre, plus de 100 femmes ont accusé l'ancien géant du cinéma américain de harcèlement, agression sexuelle ou viol sur une période d'une trentaine d'années. Le producteur nie avoir eu des relations non consenties. Des enquêtes sont ouvertes à Los Angeles, Beverly Hills et à Londres.

Harvey Weinstein a recruté début novembre l'avocat new-yorkais Benjamin Brafman, qui avait défendu Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Sofitel.

Le scandale né de l'affaire Weinstein a depuis frappé plusieurs figures d'Hollwyood, dont les acteurs Kevin Spacey ou Steven Seagal, le réalisateur James Toback, le producteur Brett Ratner ou le patron des studios d'Amazon Roy Price.