Mine de rien, Comme des géants constitue déjà le quatorzième disque d'Henri Dès. Sans compter les cédéroms instructifs, Les belles histoires de Pomme d'Api et une comédie musicale. Et toujours pas un seul signe de lassitude sur le visage de son jeune public. Pas plus que chez le chanteur vaudois qui, depuis vingt-cinq ans, parvient avec brio et poésie à régénérer son univers tendre, drôle ou un brin grave. Grisonnant mais pas grisé à la veille de ses 62 ans. «Je ressens toujours le même plaisir, le même allant», assure-t-il au bout du fil. Malgré Anne Sylvestre, Christian Merveille, Alain Schneider, Jacky Lagger ou Amulette, Henri Dès manque pourtant cruellement de rivaux dignes de ce nom dans l'univers singulier de la chanson pour enfants. Alors, handicap à sa stimulation ou position confortable? «Je préférerais évidemment qu'il y ait quelqu'un qui connaisse un succès comparable. Même si, en réalité, je n'y prête pas du tout attention et reste concentré sur mon travail. Au temps déjà où Dorothée et Chantal Goya avaient un succès médiatique, je ne m'en souciais pas. Reste que lorsque les gens n'ont pas de contre-exemple, cela peut être dangereux pour soi-même», analyse celui qui se considère surtout comme «un artisan qui a réussi» mondialement.

«Bouffées de souvenirs»

Avec le dessinateur genevois Zep, qui illustre d'ailleurs son site Internet, Henri Dès est la plus populaire idole de la petite enfance. Mais aussi des familles. Pour le spectacle qui prolonge depuis fin septembre les douces rêveries d'un album musicalement toujours aussi varié, l'auteur et compositeur a en effet imaginé un «cocktail de dix anciennes chansons». Histoire de faire remonter à la surface «des bouffées de souvenirs» aux jeunes parents qui accompagnent désormais leur progéniture. «Cela me plaît beaucoup de vieillir ainsi», poursuit l'éphémère présentateur qui affichait sa bouille rieuse à l'enseigne des Visiteurs du mercredi sur TF1 en 1981. En attendant de retrouver l'Olympia de Paris pour quatorze dates, mi-décembre, suivies d'une longue tournée française jusqu'en avril, Henri Dès met un point final à ses galas romands à Genève, Montreux et La Chaux-de-Fonds. Des retrouvailles publiques évidemment plébiscitées. Trois ans d'absence, c'est toujours long dans le cœur d'un enfant.

«Comme des géants» d'Henri Dès, (dist. Disques Office).

En concert à Genève, Grand Casino: ve 8 et sa 9 à 19 h, di 10 à 17 h et ma 12 nov. à 19 h. Rés.: Service culturel Migros,

022/319 61 11.

A Montreux: je 14 nov.

A la Chaux-de-Fonds: ve 15 et sa 16 nov.