On avait découvert Hint en 1996, à l’époque de la sortie de «Dys-», leur troisième album, alors publié chez Pandemonium: les Français Arnaud Fournier et Hervé Thomas y proposaient un rock industriel dont la structure générale présentait de grandes affinités avec l’esthétique massive de Swans, mais percé en de nombreux endroits d’échappées vers d’autres horizons – un saxophone vaguement orientalisant, des samples allogènes agissant comme autant de micro-fractures au sein des compositions. Avec le millénaire nouveau, le duo s’est fait plus rare – quelques sorties collaboratives tout au plus.

A coup sûr donc une belle redécouverte sur scène, accompagnée pour l’occasion des prestations de deux formations romandes de pointe: en premier lieu, le stoner surtendu des Fribourgeois de Dog Days, une musique qui a tout du gant de fonte – lourd, puissant, grave, à la fois rond et râpeux (on peut se rapporter à leur récent album «Heat»). En second lieu, la pop sombre des Jurassiens de Schwarz, dont le disque éponyme, sorti en 2014 chez Hummus records, est une merveille de cohérence, de sobriété et d’intelligence.

PTR. Place des Volontaires 4, Genève. Samedi 14 mai 2016 à 21h. Rens. ptrnet.ch