50 Cent. The Massacre (Interscope 075021038851/Universal)

50 Cent, en survêtement immaculé, verse du lait sur le buste dénudé d'une dame qui semble apprécier. 50 Cent pose en gangster bandana, devant un mur d'armes automatiques. Il a un gros fusil, c'est sûr. Et ses triceps ont triplé de volume, depuis le dernier album. Le mauvais garçon assimilé du rap américain, marionnette d'Eminem et Dr. Dre, conçoit tout de même un disque qui se laisse entendre. Simple et entêté, comme une métaphore hip-hop où l'arsenal de guerre doit surtout servir à conquérir les filles. Cette cible ultime pour le rimeur agile.