Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Roman

Hommage au docteur Hirschfeld

Le fondateur de l’Institut de sexologie de Berlin, pillé par les nazis avant la guerre, revit sous la plume de Nicolas Verdan

Genre: roman
Qui ? Nicolas Verdan
Titre: Le Patient du docteur Hirschfeld
Chez qui ? Bernard Campiche, 296 p.

C’est un livre plein d’allant, de suspense et qui est traversé par l’histoire. Le Patient du docteur ­Hirschfeld , quatrième roman de l’auteur suisse Nicolas Verdan, auteur du Rendez-vous de Thessalonique , se lit d’un trait tant il multiplie les aventures, les rebondissements, mêlant reconstitutions historiques et scènes imaginaires. Cette belle énergie narrative est au service d’un sujet grave: la persécution des homosexuels sous le IIIe Reich. «Près de soixante mille d’entre eux ont été emprisonnés comme tels et entre dix et quinze mille ont été déportés», explique Nicolas Verdan dans les notes détaillées qu’il fournit à la fin de son roman.

La force de son récit est de s’attacher à la belle et émouvante figure historique de Magnus Hirschfeld qui s’établit en 1910 à Berlin comme spécialiste de maladies psychiques et sexuelles. Il y fonde un institut, voué à l’étude de «cas» divers, qui sera pillé par les nazis. C’est autour des anciens patients de ce médecin, qui fut aussi un militant de la cause homosexuelle, que se noue l’intrigue qui court sur plusieurs époques et plusieurs pays: le Berlin du début des années 1930, Israël à la fin des années 1950, l’Amérique du Sud, refuge d’anciens nazis. Prenant, documenté et vivant.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Comment faire peur au cinéma?

Du «Voyage sur la Lune» à «La nonne» en passant par le «Projet blair witch»: comment le film d'épouvante est-il né et comment ses codes ont-ils évolué au fil du temps? Décryptage en images

Comment faire peur au cinéma?

n/a