Le M +, ce musée «plus» de la culture visuelle qui a ouvert ses portes à Hongkong le 12 novembre, ambitionne d’aller «plus» loin que les musées d’art contemporain de facture plus classique. Avant tout parce qu’avec ses quatre fonds propres, destinés à s’enrichir et grandir, il embrasse toutes les formes d’expression visuelle et qu’il s’intéresse à la culture en général, et non strictement à l’art. Sont donc considérés sur un plan d’égalité le design, l’architecture, les images mouvantes de fiction ou documentaires, et bien sûr la peinture, la sculpture et autres installations artistiques. Résolument contemporain, d’ici et maintenant, il tisse également des ponts entre tradition et modernité, faisant la part belle aux filiations, aux inspirations globales tout autant que régionales, puisqu’il est un musée de la culture visuelle d’Asie, et non simplement de Hongkong ou de Chine.