série

«How to Sell Drugs Online (Fast)», plaisantes turpitudes de milléniaux

Netflix montre une série allemande sur un écolier hyper-connecté tentant d’approcher la femme qu’il aime en vendant de l’ecstasy sur le web. Une amusante variation sur la fiction de lycée

Quand la petite amie commence à parler de faire une pause, réfléchir, etc., la situation est grave. C’est ce qui arrive à Moritz, pour qui Lisa, la première fille qu’il a vue au monde ou presque, amie de lointaine enfance, est la femme de sa vie. Mais voilà qu’elle a passé un semestre aux Etats-Unis (quelle plaie, ce pays), et qu’elle s’affiche près, très près, du bellâtre du lycée, évidemment plus beau, plus grand, plus tout. Or, la clique des branchés est versée dans les pilules qui font danser, lors de soirées auxquelles Moritz n’aurait même pas l’idée d’être invité.

L’ecstasy comme moyen de draguer

Moritz est un pur nerd, hyper-connecté, et avec son pote Lenni il concocte un projet de boutique massivement cryptée de matériel virtuel pour jeux vidéo. A la suite de péripéties le conduisant à tenter de se rapprocher de sa désirée dulcinée, il a l’idée de l’année: utiliser le cryptage qu’ils ont mis au point pour vendre de l’ecstasy. Par exemple à Lisa…